METAL GEAR SOLID LEGEND
A fan adaptation for Cold War II
By Snake and Le Visiteur


Le projet


Snake et Le Visiteur sont deux power players de Cold War 2, qui squattent le haut du hall of fame depuis les débuts du jeu.
Ils ont voulu mixer deux jeux qu'ils aiment beaucoup : Cold War 2 et Metral Gear Solid.
Comme le dit la Visiteur : "L'idée est arrivée d'un constat tout simple : nous avons sous la main l'une des plus grandes licences du jeu vidéo, avec des scénarios d'une ambition sans pareille, pile dans la période de notre jeu préféré. Alors... pourquoi ne pas se lancer !"
..."Armés de notre courage, nous sommes allés creuser dans ce lore à la profondeur abyssale pour essayer de trouver quelque chose qui rajouterai une nouvelle saveur à Cold War 2. Et nous avons largement trouvé de quoi à nous satisfaire (et vous aussi, si possible!)." Le mode Metal Gear Solid Legend se veut comme un mode retranscrivant l'histoire racontée par les jeux de la saga au sein des mécaniques de Cold War 2. Et ça passe plutôt pas mal !
Envie de revivre tout le mythe du point de vue des Etats-Unis ? C'est facile, tout sera là.
L'idée est de vous offrir par-dessus le jeu normal de Cold War 2,des événements inspirés de Metal Gear Solid, des mécaniques particulières et une ambiance unique. Vous n'y jouerez probablement pas pour scorer comme un goret.
Vous y jouerez certainement revivre vos jeunes années sur ces jeux inoubliables, pour découvrir un univers énorme ou juste pour voir le bazar que vous pouvez mettre dans la timeline. C'est là, et c'est pour vous !

Comment jouer


Les règles sont les mêmes que pour Cold War 2.
Le plus simple est de consulter le tuto vidéo ou le wiki
Essayer de jouer à Cold War 2 en mode "tuto" peut aussi être une bonne idée si vous ne connaissez pas le jeu.

Metal Gear Solid



Hideo Kojima


Né à Setagaya, l'un des arrondissements de Tokyo, le 24 août 1963, est le créateur de la saga Metal Gear Solid. Dès l'adolescence, Kojima consacre une grande partie de son temps à l'élaboration de scénarios et histoires complexes, rêvant d'un jour pouvoir faire carrière dans le milieu du cinéma.
Il finit cependant par abandonner cette idée en mettant la main sur la célèbre Famicom de Nintendo ( la NES en occident ), estimant le jeu vidéo comme étant un meilleur moyen de divertissement, de par son interactivité et les possibilités proposées.
Malgré une forte opposition de ses proches et de ses professeurs, Kojima persévère, et obtient finalement un emploi chez Konami en 1986, dans la branche de développement pour MSX. L'année qui suit, il lance sur cette plate-forme le premier jeu de l'une des franchises les plus prestigieuses du jeu vidéo, Metal Gear, qui connaît déjà un grand succès ( plus d'un million de ventes ! ).
Par la suite, Hideo Kojima supervise la production d'autres jeux pour Konami, incluant le reste de la saga Metal Gear. Il devient même, en 2011, vice-président de Konami Entertainment !
Cependant, l'histoire entre Konami et Kojima s'achève brutalement en 2015, lorsque ce dernier est contraint de quitter la compagnie, après la sortie de Metal Gear Solid V The Phantom Pain, pour des raisons qui restent encore à ce jour des plus obscures...
Kojima est aujourd'hui à la tête de son propre studio de jeux vidéos, Kojima Productions.


Konami


Konami Holdings Corporation est une importante société japonaise de développement et d'édition de jeux vidéo fondée en 1969 et basée à Tokyo.
Initialement lancée dans le marché affaire de location et de réparation de jukebox à Osaka, Konami se lance en 1973 dans la fabrication de bornes d'arcade - ce qui contribue à généraliser les microprocesseurs.
Le 19 mars 1973, la société Konami Industry Co., Ltd est établie, empruntant son « Konami » à une contraction du nom de ses quatre cofondateurs : Kagemasa Kozuki, Yoshinobu Nakama, Hiro Matsuda, et Shokichi Ishihara.
Konami commence à développer des jeux vidéos en 1978 et en exporte dès 1979 aux Etats-Unis, permettant à l'entreprise de se projeter à l'international. La compagnie profite avec succès du développement des mirco-ordinateurs personnels dont le MSX mais c'est l'arrivée de la NES de Nintendo qui la catapulte parmi les plus grands éditeurs de jeux vidéos: des titres comme Castlevania (1986) et Metal Gear (1987) marquent les esprits.
La société reste fidèle à Nintendo et poursuit sa lancée sur la Super NES. Konami tend à se reposer sur ses acquis avec le temps qui passe, au détriment de sa créativité - licences surexploitées, suites sans intérêt.
Le management ainsi que le manque de considération agacent un certain nombre d'employés qui s'en vont pour fonder leur propre entreprise. A partir de 1995, Konami se détourne de Nintendo et se rapproche de Sony (avec sa Playstation) : les titres mémorables continuent à sortir - Winning Eleven, Suikoden, Metal Gear Solid, Silent Hill, etc.
Ce rebond fait sortir Konami de son apathie et la positionne en créatrice de jeux de qualité pour un public plus âgé. Cette montée est due au travail d'une nouvelle génération d'artistes et de concepteurs: Hideo Kojima (!), Keiichiro Toyama, Yoji Shinkawa, Koji Igarashi...
Les années 2000 représentent les années les plus fastes de l'entreprise qui grossit en taille et continue son ascension jusqu'à aujourd'hui.




Trucs légaux
Metal Gear, Metal Gear Solid, Metal Gear Acid and all Metal Gear terms are copyright of the Konami Corporation.
Metal Gear Acid 2 is copyright of Kojima Productions.
All images related to the Metal Gear series are used in this game under fair use © 1987-2018 Konami Digital Entertainment ALL RIGHTS RESERVED